France Gauthier | Du libre arbitre au libre choix!
15893
post-template-default,single,single-post,postid-15893,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Du libre arbitre au libre choix!

Du libre arbitre au libre choix!

Depuis le début de 2015, l’énergie qui continue de s’élever sur notre planète a fait basculer un sacro-saint principe que je croyais une vérité absolue sur plan de la matière : le libre arbitre. Pour la première fois, on nous a transmis en écriture inspirée que les êtres humains n’avaient plus de libre arbitre. J’ai reçu ce message comme une douche froide, même si je préparais déjà le terrain en conférence et en atelier en clamant haut et fort qu’à travers cette bascule de conscience que nous vivons intensément présentement, « on ne peut plus rater notre vie en paix! » Et j’ajoutais, avec mon humour parfois grinçant, « qu’on peut bien la rater si on veut, mais ce ne sera en paix! » Je ne croyais jamais si bien dire.

Mais qu’est-ce que le libre arbitre? Selon ma compréhension, ce principe universel qui s’appliquait pour tous jusqu’à ce jour nous permettait de créer notre vie dans l’inconscience sans avoir à en récolter les fruits avant plusieurs décennies, voire même plusieurs vies. Disons que l’Univers supportait toute la création sans égard à sa forme, et la loi du karma prévalait par le choix de chaque Âme de revenir, inlassablement, de vie en vie sur ce plan de la 3ème dimension pour compléter l’expérience dans l’autre polarité (ce qu’on appelle aussi la roue de la réincarnation). On n’a qu’à penser à ces nombreux dictateurs qui ont régné en rois et maîtres sur cette terre pendant des millénaires. La majorité d’entre eux vivaient dans l’opulence totale, alors que leur peuple survivait de peine et de misère dans des conditions inhumaines, et ces tyrans ne semblaient pas devoir payer pour leur inconscience, du moins pas dans cette vie-là. Mais ce temps est révolu et les manifestations en sont nombreuses. On a d’abord assisté au printemps arable, en 2011, qui a provoqué des changements irréversibles dans ces pays où des conditions de vie dignes du moyen âge persistent à ce jour. On ne peut que remercier pour cette douche de lumière qui descend sur notre planète, mais elle provoque aussi son lot de remous que j’apparente à des bulles de coke, représentant nos ombres, qui remontent à la surface en chacun de nous sans qu’on puisse les stopper. Cela nous force à nous reconnaître dans toute notre grandeur comme des êtres divins venus dans un parcours exploratoire pour apprendre à mieux aimer.

Il n’y a donc plus aucune place pour la dualité, ni à l’extérieur, ni à l’intérieur de nous.

Je partage avec vous dans cette chronique, le magnifique texte que ma jumelle d’Âme Anne-Marie a canalisé en janvier dernier en réponse à ma question sur les énergies ambiantes qui semblaient vouloir faire tout basculer, après les attentats au Charlie Hebdo. Ce message va vous donner le ton de ce que nous allons tous vivre sur ce plan pendant la transition vers ce Nouveau Monde… qui peut prendre des centaines d’années à se créer!

Petite mise en garde, je vous invite à lire ce texte avec votre cœur solaire sans essayer de tout comprendre avec le mental, parce que les mots dans ce type de transmission en provenance des autres plans de conscience ont une résonance qui trouvent son chemin en nous sans passer par l’intellect.

«  Chère Âme bien aimée, vous avez le terme juste lorsque vous dites « basculer ». Les énergies présentes en ce temps de l’expérience humaine font tomber les masques et déchirent les voiles de l’oubli. Les vents soufflent, mettant ainsi à nus les Êtres qui portent des manteaux de plomb depuis le début de leur expérience terrestre. Les vents de la vie multiple soufflent de ce pôle du nord à ce pôle du sud, et inversement, amenant chaleur et froideur dans une instantanéité bouleversante (en référence aux écarts de température déstabilisants que nous expérimentons sur la planète actuellement). Les pôles à l’intérieur des êtres vivants s’inversent. Les vivants basculent. Les masques tombent laissant l’humain à nu. Le cœur s’ouvre, les formes pensées s’entrechoquent, libérant au passage des courants de pensées dans l’égrégore collectif qui ne servent plus le Grand Plan. Vous tous, autant dans l’Orient que dans l’Occident, dans le yin et dans le yang, dans le haut et dans le bas, dans le ciel et sur la terre, vous tous sans exception, nous tous, toute la création, toute vie est appelée à retrouver le point central, à se réunifier au point zéro, celui de la première manifestation de la vie, ce qu’on appelle le retour en Dieu le Père. Ceci veut dire qu’il n’est plus permis à qui que ce soit de cacher, de taire, de compresser ou de renier sa Nature Profonde. Le bon grain est récolté, l’ivraie (mauvaise herbe) brulée dans le feu en chaque cellule vivante. Les énergies présentes ne permettent plus de se camoufler sous une couverture opaque, puisque les rayons de lumière traversent toutes les couches. Les ventres, les nez, les gorges, les poumons… recueillent des grandes bourrasques de cette énergie de la transformation, provocant autant de malaises dans ces différentes parties du corps physique.

Le libre-arbitre n’est plus.

Entendez nous. Le libre-arbitre n’est plus! 

Les temps présents appellent un choix conscient pour chacun d’entre vous. Le choix de la Vie ici, maintenant, s’accompagne d’un positionnement clair dans la lumière et l’accueil de toute Vie. Le libre arbitre des expériences dans la dualité n’existe plus. Les choix (dans l’inconscience et l’expression de nos ombres) ne sont plus. La mère Terre se meurt et elle va se nettoyer de toute trace qui n’est pas la Vie. Même les enfants de ce présent temps ne peuvent se mouvoir dans une énergie de dualité. Ils doivent laisser le cœur s’exprimer puisque la force d’énergie qu’ils possèdent leur amène une expérience instantanée (de souffrance s’ils ne s’expriment pas à travers leur cœur solaire). Les Êtres du Nouveau Monde qui s’incarnent sur ce plan ne peuvent plus se laisser submerger par des élans de lourdeur, parce que leur Âme les pousse dans une seule et unique direction, celle de mettre à jour le diamant en leur cœur (d’où l’expression « enfant diamant »). De même pour tous les Êtres de ce plan de matière qui n’ont plus de libre arbitre. Ils doivent laisser tomber les masques de la personnalité, de l’ego, pour entrer dans leur lumière, ici, maintenant, se dépouillant des peurs et des conditionnements de votre humanité.

2015, aujourd’hui, maintenant et pour toujours, les masques meurent. La vérité EST! »

En gros, j’en comprends que la résistance à notre propre lumière, le choix de se maintenir dans des vibrations plus lourdes de jugement, de compétition ou de culpabilité va entraîner des grandes souffrances. Et ceux qui choisiront la mort comme libération karmique, ne pourront plus revenir sur ce plan, puisque la Terre aura fait le passage en 5ème dimension, un espace de pur amour et pure compassion. D’où ma nouvelle ligne : Nous sommes maintenant tous condamnés à devenir des maîtres… dans cette vie-ci! Bonne nouvelle!